Libye, les centres de la honte