Goulam, Tu me manques