Salima (4), il ne voulait que pour le sexe...

Salima (4), il ne voulait que pour le sexe...
sam. 19 nov. 2022, Salima, par Chacha

Il avait ses bons côtés quand même ce qui nous a séparé lui et moi c’est son insistance à vouloir entretenir des relations sexuelles il a tout fait pour me convaincre mais...

En allant chez ma mère je me sentais toute joyeuse je ne savais même pas pourquoi ; mais mon petit doigt me dit que monsieur Abel Dia y était pour quelque chose ! Abel est grand contrairement à moi qui fait un mètre soixante-cinq, il doit avoisiner les un mètre quatre-vingt il a un teint caramel, de beaux yeux marrons, un joli nez, des lèvres roses et surtout, SURTOUT des mains super belles. Je ne sais pas pourquoi je fais une fixation sur les mains en général mais je suis comme ça j’aime trop les belles mains c’est pourquoi je me fais ma propre séance de manucure pédicure chaque dimanche matin. Pour en revenir à Abel, j’ai déjà vu des tas de beaux gosses dans ma vie mais il fait vraiment partie des plus beaux et je me disais qu’il doit être criblé de défauts vu son physique de rêve ! Arrivée devant la maison de maman, Alpha le gardien accourut ouvrir en m’entendant klaxonner et me salua chaleureusement : "Salimata comment tu vas" -MOI : "Alpha ça va wa wakh nala nga bayi sa « ta » bobou ngey yokk si sama tour SA-LI-MA la toudou sof nga trope ak sa nope you reuy loll" (alpha ça va mais je t’ai déjà interdit de rajouter la syllabe "ta" à mon prénom je m'appelle SA-LI-MA t’es trop embêtant avec tes grandes oreilles lol) , fis-je en le taquinant, j’aime vraiment enquiquiner tout le monde et vous le découvrirez au fil de la chro . En entrant dans la maison j’entends déjà la voix de ma mère au salon qui vociférait au téléphone, j’y suis allée donc sur la pointe des pieds pour la surprendre de derrière. J’ai enlevé mes chaussures et j’ai commencé à marcher comme une voleuse ; un, deux, trois pas et j’ai crié « OURAGAAAAN » et là ma mère a fait « LA ilaha ilala !! BismillAh qu’est-ce –que… » Comment elle ? En se retournant puis me voyant, elle a raccroché le téléphone au nez de son interlocuteur et m’a dit en peulh : "Ane Salima ka bonedo needi mbaté ka kangado !!! mine mi wana guidjé a nani sa warikam do ma waye djijam espèce de bothiondé !!! "(toi Salima t’es impolie t’es folle ou quoi je suis pas ton égale t’a compris si tu me tues ici tu vas pleurer du sang espèce d’imbécile) -MOI : mdr moi aussiiiii je t’aime ma petite maman !!! Fis-je en l’enlaçant Elle faisait la fâchée mais au fond elle avait envie de rigoler comme à chaque fois qu’on se voit, on commence par se chamailler pour finir par se faire des câlins d'ailleurs j’ai l’habitude de lui dire : -MOI : M’man je ne veux pas de petits frères ou sœurs "dé" t’es vieille "nak" fais pas d’enfants ici Et elle me répondait toujours :"mais non impolie c’est toi ma benjamine chérie !!" En fait je la taquine mais à quarante-cinq ans, elle reste incroyablement belle et jeune ma maman d’amour, mamy et moi avons hérité d’elle son teint clair et ses cheveux bouclés en plus elle a beaucoup de classe, elle ne jure que par les habits de grande marque et les parfums de classe "motakhit" sa coépouse ne l’aime pas du tout loll (ah oui je vous avais pas dit que maman est 2ème femme ).Donc je me suis installée à côté d’elle sur le canapé et elle a commencé à me demander des nouvelles de l’école ect et inévitablement les conseils habituels : "continue d’avoir de bonnes notes et n’oublie jamais d’où tu viens dans notre famille toutes les jeunes filles se sont mariées vierges ect prends l’exemple de ta grande sœur ect…" -MOI : d'accord maman tu me le répètes tellement que je pourrai réciter la leçon les yeux fermés t'inquiet ! -ELLE : hé tu crois que je suis ta copine ou quoi malpolie me coupe pas la parole j’ai dit. Donc on était là à parler de tout et de rien jusqu’à ce que mon beau père nous trouve là il a dit bonjour en nous faisant la bise puis m’a dit : "Salima tu as laissé ton papa hein je te vois même plus" -MOI : mais non tonton (en insistant bien sur le tonton d’où il se croit mon père lui tchiiiiip lol) ce sont les cours qui me retiennent c’est tout -LUI : d’accord travaille bien mais faut plus rester aussi longtemps sans venir ma fille -MOI : ok ça marche bon je vais y aller là j’ai cours demain. -LUI : d’accord ma fille attends je te donne de quoi prendre l’essence (hé hé hé héé je l’aime bien quand il fait ça par contre) et sois prudente sur la route fit-il en me refilant quarante mille balles sous les récriminations de ma mère qui disait : "tu la gâtes trop cette petite" -LUI : mais c’est normal c’est ma fille. Pendant ce temps moi je me disais (c’est bien tons tant que tu donnes de gros billets je te permets d’être mon papa dans tes rêves suis « rew » je sais loll) Je suis rentrée donc après avoir fait un ultime bisou à maman. Sur le chemin du retour j’entends mon téléphone qui signale l’arrivée de textos, mais je ne prends pas déjà que j’ai une conduite hésitante alors lire des textos au volant merci bien !!! Dès que j’entre dans l’appart mon petit Momo vient dans mes bras en courant et en me racontant sa vie de bébé («tata lima Maîtresse Marie jeanne a dit que je suis le plus beau , maîtresse par ci, maîtresse par-là chiii la galère je savais plus comment faire pour échapper à cette tornade quand ma sœur a débarqué en disant :"Momo viens mettre ton pyjama Ah t’es la gossette(elle m’a fait un bisou) comment va maman etc.," on a un peu parlé de tout et de rien et je suis partie dire bonjour à son mari Matar au salon : -MOI : "hey beau frangin lu bess" (quoi de neuf) -MATAR : "gossette" (mamy et lui m’appellent tout le temps comme ça lol) t’es la comment va ta mère -MOI : ça va elle vous salue. -LUI : et les "yambars" (peureux) de ton école ils te draguent pas j’espère prends garde je t’ai à l’œil. -MOI : "moooh" attends que Momo commence à avoir des copines pour faire le jaloux loll -LUI: "Euy" c’est à moi que tu réponds comme ça "MAMY waxal sa rakk bi mou yarou"( dis à ta petite sœur de me parler poliment), dit-il en riant à haute voix à l’adresse de ma sœur qui était dans la chambre de Momo -MAMY : "Salima ya dess si ay waxam neup la def lol" (c’est toi qui cause avec cette enfant pourrie loll) -MATAR : "Yay magam elle a de qui tenir hahahaaa" (c’est toi sa sœur) -MAMY: "iow bb wakhnala nga bayi dima wakh li si kanamou khaleyi " (bb je t’ai déjà interdit de me parler comme ça devant les enfants) Mdrrr c’est un couple de fous je vous dis !!! "mey wakh mounane bb tchiiip" (en plus elle dit bb tchiip) son demi saint de mari là avec sa barbe qui date de mathusalem loll. Quand il m’arrive d’aller à une fête avec mes copines, il me fait du « waar » (prêcher la bonne parole) toujours trente minutes avant que je parte c’est pourquoi les "diodio" avaient l’habitude de me demander à chaque fois que j’arrivais plus tard que prévu : « c’est Matar qui donnait encore ses vieux conseils mdr ». Je suis donc allée me doucher et me changer dans ma chambre avant de faire un tour à la cuisine pour manger. Mamy ne mange jamais le soir elle suit un régime, Matar mange très tôt avec Momo donc il m’arrive souvent de dîner seule à part le week end bien sûr. J’ai oublié de vous décrire ma sœur elle est vraiment jolie, elle est plus grande que moi mais je suis plus belle hihihi non sérieux elle a de grands yeux une belle taille et un joli teint marron. Même Matar est un beau gosse c’est pourquoi mon Momo va briser des cœurs quand il grandira. Après avoir mangé je retourne dans ma chambre pour revoir un peu les cours avant d’aller au lit et c’est juste à ce moment que je me suis rappelée des textos. J’ai pris mon portable premier message je vois le nom de Abel et mon cœur recommence à faire des « tathie TAN » j’ouvre le message pour lire et je vois : "salut belle Salima est -ce que je peux t’appeler...Abel" Sur le coup je me suis dit c’est bien que je n’aie pas vu son message plus tôt comme ça il croira que je n’étais pas pressée de lui répondre et je m’empresse de lui écrire : "salut Abel oui tu peux m’appeler. Le portable commença aussitôt à sonner eh bien il était scotché à son écran ou quoi lui je décroche en prenant soin de parler d’une voix super douce et sexy : -MOI : Allo -ABEL : Allô mademoiselle j’ai enfin mon audience. -MOI (en riant) : mais pourquoi tu parles d’audience je comprends pas -LUI: ça fait exactement quatre heures de temps que je t’ai envoyé un message et tu n’avais sûrement pas mon temps vu que tu dois être très sollicitée -MOI : …….lol ( j’ai juste ri bah oui je n’allais quand même pas lui dire le contraire il n’a qu’à croire ça tant qu’il y est) -ABEL : dis-moi Salima est-ce qu’on t’a déjà dit que t’es belle? -MOI : oui merci. -ABEL : "mdr moh yaw ya fouye mey wakh mounane oui" (mdr mais toi tu te la pètes tu confirmes en plus) -MOI : bah j’ai juste répondu à ta question -ABEL : en tous cas je ne vais pas tourner autour du pot ce n’est pas mon genre j’aimerai bien qu’on se revoie pour apprendre à se connaitre toi et moi. -MOI: t’inquiète quand je serai dispo je te ferai signe. -ABEL : waouh t’es vraiment pas cool tu me montres que t’a carrément pas mon temps quoi. -MOI : non même pas. -ABEL : je suppose que c’est à cause de ton copain que tu refuses de me voir mais qui qu’il soit dis-lui qu’il a déjà perdu sa go -MOI :mdrr t’es vraiment sûr de toi à ce que je vois -ABEL : je sais me battre pour ce que je veux et toi je te veux. "Ladjilaaaa" mon cœur a recommencé à faire des "Tathie Tan kii mom limouy def bakhoul dé" il va tuer la fille de quelqu’un ici "bakhna daal" !! (Celui-là ce qu’il fait c’est pas bon dé) -MOI : humm c’est bien -ABEL : bon dis-moi quand peut-on se voir s'il te plaît parce qu’honnêtement Salima j’ai l’impression que t’es ce que je recherchai et mes impressions me trompent rarement. On a finalement décidé de se voir le surlendemain il m’a invité à un restaurant au bord de la mer du côté des almadies et a dit qu’il passera me prendre. Sur ce on s’est souhaité bonne nuit et il a fini par raccrocher en m’entendant bailler. Je me mis à réfléchir sur ce qu’il avait dit, en fait je ne voulais pas lui donner de détails sur ma vie amoureuse parce qu’il l’aurait pris pour un encouragement. Je me suis séparée de mon ex il y’a tout juste 2 mois il s’appelle Abdou et c’est le genre de mec fils à papa qui a tout le monde à ses pieds ma sœur ne l’aimait pas parce qu’il se la pétait trop mais il avait ses bons côtés quand même ce qui nous a séparé lui et moi c’est son insistance à vouloir entretenir des relations sexuelles il a tout fait pour me convaincre mais je l’ai largué le jour où, me prenant pour une conne, il m’a proposée que je le laisse rentrer juste le bout de son pénis « bope bi (la tête) comme il disait » pendant nos flirts comme ça il aura du plaisir !!! Le salaud !!! "walay" il a insulté mon intelligence je me suis sentie sale quand il m’a dit cela je lui ai dit : « ah oui bébé si je te laisse rentrer la tête tu me promets que ton pénis à toi a des épaules et qu’elles rentreront pas aussi connard !!! Avant de lui asséner "béne mbdedj bou saf dieul sama sac dem gnibi" (une gifle retentissante avant de prendre mon sac pour me tirer). Depuis lors il a tout fait pour se faire pardonner et j’ai fini par changer de numéro pour ne plus lui parler. Sur ce je me suis rappelée du 2ème texto et j’ouvre le message je vois Faby qui m’écrit : "Salima ma vie est complètement foutue." Ladjilaaaa c’est quoi ça encore !!! J’en ai même oublié Abel.


Lisez toute la chronique