Salima (1), Depuis que mes parents ont divorcé...

Salima (1), Depuis que mes parents ont divorcé...
mer. 2 nov. 2022, Salima, par Chacha

Bonjour à tous ! Je m'appelle Chacha et je vais écrire l'histoire de ma copine Salima (qui est un nom d'emprunt parce qu'elle est dans le club et ne veut pas être démasquée voilà lol en plus elle dit faire confiance à ma plume par contre là ce sera à vous de juger) bonne lecture...

Salut à tous, je m'appelle Salima j'ai vingt-trois ans mais vingt ans au début de la chronique et je fais des études supérieures dans une prestigieuse et très chère école de Dakar !!! Je suis assez claire (don de mes origines pulaar) pas très grande et toute modestie mise à part je suis mimiiiii et bien foutue « waaw kham sa bope si diamou Yalla la bokk ish ! » C'est en lisant vos chroniques que j'ai décidé de vous raconter une certaine partie de ma vie donc ceci est une vraie histoire truffée de fiction de temps à autre parce que je ne peux pas me rappeler de tous les détails de ma vie donc je comble les vides avec mon imagination. Depuis que mes parents ont divorcé je vis chez ma grande sœur Mamy mariée à Mata, un demi ibadou très cool et qui fait pas du « tieukeul » (heureusement). Il est gentil mais « dafa meuneu waaraté trope tchiip ! » Ils ont un garçon Momo Oww trop mignon mon petit cœur c'est l'amour de ma vie, quand je lui fais un câlin et qu'ensuite 'il me sourit en me fixant de son beau regard innocent je fonds je vous dis ! Mon père vit avec sa femme et ma mère avec son mari (pfffffft) vu qu'on est que deux enfants, j'ai préféré vivre chez ma sœur plutôt que d'être confrontée tous les jours au spectacle qu'offre ma belle-mère qui fait sa "drianké djongué" ou celui de ma mère qui fait du "djagar djagari" pour un homme autre que mon père suis jalouse je sais mdr ! Bon je suis actuellement en 2ème année et vu que mes parents sont franchement aisés, ils se sont entendus pour m'offrir une jolie petite voiture en début d'année. Donc en ce jour qui devait marquer le début des cours j'étais super pressée d'aller à l'école avec ma Peugeot d'amour, pour faire mon petit dosé à mes "diodio d'amour" , mes copines ainsi que je les appelle; c'est toute une bande de folles : Viviane la Cap-Verdienne très « ngéwélé » avec sa peau blanche et ses beaux cheveux, trop folle cette enfant, Mimi la renvoie non mais « khalé bi limou teint noir khessal kat bou ko guiss suicidé » elle est trop belle ma go et enfin faby la "ndiol" de notre clique de dingues elle est la plus posée et puis je vous dis pas « khalé bi wang bi mou yor péééééé dou yeufou goné !! » Bon je vous ai présenté mon quotidien maintenant c'est à vous de me dire si je dois continuer et vous raconter tout ce qui s'est passée dans ma vie cette année-là ou pas !


Lisez toute la chronique