Clandestin, souffrir ou périr

Clandestin, souffrir ou périr
lun. 7 nov. 2022, Mes poèmes, par Chidid

Les policiers lui ont attaché les pieds et les mains

Clandestin, souffrir ou périr Ce jeu féroce et ridicule doit finir Voyager avec une pirogue c’est ridicule Seul clandestin tente de faire une chose pareille Des gens qui comptent se rendre en Espagne Pour cela des gens sont restés noyé dans la mer Alors que d’autres se battent avec les vagues de minuit, Après avoir échappé de peu à la mort dans la mer, Ils seront réfugiés sur des centres en Espagne. Traité comme un animal qu’on mène au laboratoire Oh ! Si vous aviez vu la vidéo de cet immigré humilié en Espagne Les policiers lui ont attaché les pieds et les mains, Ils lui ont aussi mis du scotch sur la bouche. A un moment, on voit clairement qu'un policier Lui écrase le visage avec sa chaussure, Vraiment cette douleur est franche Oh ! Frérot africain toi qui est fort Toi qui ne cherche toujours que du travail C’est vrai « Plutôt souffrir que mourir » C'est la devise des hommes. Mais tu dois personnellement être contre L’immigration clandestine et Rester dans ton pays pour le développer.


Lisez toute la chronique