La vie tourmentée de Aicha (7)

ven. 27 mars 2020, La vie tourmentée de Aicha, par Ladyba

C’était plus difficile que prévu avec lamine, il n’accepta pas du tout et ne comprenait pas ce qui s’était passé. Aïcha eu droit à des appels de ses amis, de ses cousines, même la mère de Lamine l’appela ...

Lamine était parti en mission à Abidjan et devait y rester 3 mois, en fait il était parti 1 semaine après que Thierno soit passé chez Aïcha. Elle n’avait pas eu le temps de lui dire que c’était fini entre eux. Mais en attendant, elle filait le parfait amour avec son bébé. Elle était tout le temps collée à Thierno , ils faisaient tout ensemble on les voyait partout. Elle n’avait même plus de temps pour ses amis, ce que lui reprochait Daba ce jour là au téléphone : Daba : wa manne dé j’ai perdu une amie Aïcha : dit pas ça stp Daba : mais on ne se voit presque plus. Même entre les cours tu es toujours avec ton thierno là Aïcha : wa daba manne khawna mourir . non amour nekhna Daba : nooooonnnnn jigguenn mo badolla, yow il y a quelques mois, c’etait lamine lamine legui c’est khawngua dé Aïcha : non dabs , dabs amour reel nekhna, non thier foumou meyye yobbou mo ssorri Daba : wa lamine ? Aïcha : boy dimbalima akk lamine wayye, Thierno Sall mo khew Daba : wa bakhna je t’ai prévenu fais gaffe ma chérie, deffal nannkkk Aïcha : si si t’inquiéte. Bon je te laisse, je dois aller chez lui là. Trois mois s’étaient écoulés et Lamine était revenu. Le 4eme opérateur du pays « Nettali » très très efficace avait frappé, des gens avaient mis Lamine au courant de la relation de Aïcha et Thierno par mail certaines l’avaient même appelé jusqu’à Abidjan. Cela expliquait la distance qu’aïcha avait quand il l’appelait et les rares fois où elle décrochait. Mais il se disait c’était juste une amourette, il était persuadé qu’aïcha ne le quitterait jamais, elle avait presque grandi avec lui et puis ce Thierno avait une mauvaise réputation lui même se lasserait bientôt de Aïcha. Il appella cette dernière dès sa descente de l’avion et bien sûr comme très souvent depuis 3 mois il eu sa boîte vocale : Lamine : Salut mon amour, je viens juste d ‘arriver, je pensais que tu viendrais me chercher comme d’habitude mais bon tu es surement occupée. Passe à la maison dés que tu es dispo. Tu m’as trop manqué. Aïcha était avec Thier quand elle reçut le message. Aïcha : oh putain j’avais completement oublié Thierno : lo lanne la nonou ? Aïcha : lamine il devait rentrer teyye, je devais aller à l’aeroport le prendre et elle portait ses chaussures en même temps. Thierno le retient par la main et le regarda dans les yeux : Thierno : Aïcha Camara, repose ta chaussure Aïcha : Quoi ? mais il faut que j’y aille Thierno : et tu vas où ? Aïcha : je t’ai dit je devais aller prendre Lamine , il va trouver bizarre que je ne sois pas à l’aéoroport Thierno : yow dagma yepp wala dangma minne. Tu penses vraiment que je vais te laisser aller le prendre ? Aïcha : mais je ne suis pas ta propriété Thierno se leva et alla fermer la porte de sa chambre à clè. Il mit la clè dans sa poche et alla s’asseoir sans un mot, fass kaname bi nakk Aïcha : Thier ouvre la porte stp, Thierno : …. Lasse de lui demander d’ouvrir la porte , elle s’assit prés de la porte et comme d’habitude ses larmes coulèrent, elle était une grande pleureuse : Aïcha : j’en ai marre , j’en ai marre de vous 2. Pfffff merde a la fin Thierno : évite de dire vous quand tu parle de lui et moi parce qu’on est differents complètement differents. Puis silence Ils restèrent comme ça pendant 3 heures et ce n’est que vers 18 heures que Thierno se leva pour ouvrir la porte. Thierno : tu peux y aller si tu veux Aïcha : pfff sofff ba dé Thierno le tira par la main et l’embrassa. Thierno : Je t’aime et tu es à moi et je ne veux pas te voir chez ce connard la. Tu m’as compris ? Aïcha : ….. Thierno : hey yow layye wakhal Aïcha : ok Thierno : voilà, t’es mignonne quand tu boudes. Allez bisous mon cœur, rentre bien. Je t’appelle dans 30 mn si t’es pas chez toi dingua khamm ok ? Aïcha : qu’est ce que tu vas faire sinon? Thierno : venir taper le scandale chez toi et devant ton père, tu sais très bien que lolou dou dara ssi manne Aïcha : ok mais je ne suis pas à toi thier, dou église dou mosqué Thierno : non mais si sama khol la et la mosquée c’est pour bientôt. Allez go ma belle fleur. Non mais Thier etait un grand séducteur , il sortait de ces mots . Elle était amoureuse non pire elle était folle de ce mec. Va falloir affronter lamine now. Elle lui donna rdv dans un restaurant un samedi apres midi pour lui parler. Aïcha : non khalé bi sama fitt bi la yobou, elle parlait de Thier à Momo juste avant de sortir, je n’ose même pas aller chez lamine, rombbb fa sakh gnémétoumako Momo : non mais fan na ko sakh, dangua rew rekk teyy guiss ngua koula gueuneu neupp Aïcha : non j’ai jamais vu ça Momo : mais nakk il a raison, t’es sa copine les gens vont dire quoi s’ils te voient aller chez lamine. Tu lui as dit que tu devais voir lamine teyye ? Aïcha : yes nena 1 heure 30 la ma meyye sinon il va débarquer labas et faire ce dont il a toujours rêvé Momo : lann Aïcha : n**** lamine, dorr ko bamou dé et je t’epargne les insultes sur lamine Momo : thier sadique la, mais mome daffa meune lamine ? hahahah stp bayi ko mou gneuw wayye nakh thiokki li djolli Aïcha : momo tallou ma histoire manne. Bon j’y vais à plus Au restaurant, Lamine ne comprenait toujours pas d’autant plus qu’Aïcha n’avait aucun reproche à lui faire . Lamine : mais Aïcha, donne moi au moins une raison, qu’est ce que j’ai fait ? Aïcha : tu n’as rien fait lamine, c’est juste je ne supporte plus trop les distances entre nous ( c’est la seule chose qu’elle avait trouvée ). Lamine : mais aïcha, la plus longue separation qu’on ait eu c’était ces derniers trois mois, sinon je ne m’absente jamais aussi longtemps Aïcha : je n’en peux plus dal lamine, stp tu es un homme merveilleux, en 5 ans, tu n’as jamais fait couler mes larmes .je suis vraiment désolée Lamine : je suis choqué franchement. Mais bon tu as pris ta decision je n’y peux rien. Mais prend soin de toi et fais gaffe aux mecs et surtout tu es encore pure ne les laisse pas te salir. Aïcha l’ignorait mais lamine savait que Thierno était derriere tout ça. Aïcha : merci . ok prend soin de toi aussi Elle sortait du restaurant avec lamine qui lui proposa de la déposer chez elle. Elle reçut un texto : - Rentre dans cette voiture et demain les radios dinagnou lene taggué vous 2 en même temps nakk !!! et fadiarr en plus. Ce message venait de thierno bien sûr. Elle regarda autour mais ne le vit pas. Aicha: lamine merci c'est pas grave je vais prendre un taxi Lamine : mais khana nakk je peux au moins te déposer , on n’est pas des ennemis quand même ; en plus c'est pas loin Aicha: non merci lamine , je t'assure c'est pas grave je vais prendre un taxi. Lamine: ok c'est comme tu veux. En temps normal, elle lui aurait fait un bisou pour lui dire aurevoir mais elle savait que thiers les regardait et elle lui tendit la main quand ce dernier par reflexe tentait de lui faire une bise. Elle s’en voulut quand elle vit la lueur de tristesse dans les yeux de Lamine. Dès que lamine démarra, elle appela thiers: Aicha: bon lègui viens me donner des sous pour le taxi Thierno débarqua de nulle part : suis la mais nakk amouma passou taxi de Aicha: wa lègui moi je fai comment pour rentrer? J’ai pas assez d'argent Thierno: ah donc t'avais prévu de rentrer avec lui. Yow tu te fous de ma gueule. Wa kayye gnou demm Aicha: on va ou? Thierno: mo khana dieul bus Aicha: Thier tes sérieux? Thierno: quoi? Je t'ai dit j'ai pas assez d'argent pour le taxi Aicha: pffffff non Thier nakk ahhhh en plus avec mes talons Thierno: fais vite wala je te laisse ici et tu vas rentrer seule C’était plus difficile que prévu avec lamine, il n’accepta pas du tout et ne comprenait pas ce qui s’était passé. Aïcha eu droit à des appels de ses amis, de ses cousines, même la mère de Lamine l’appela et elle lui demanda de passer au moins la voir parce qu’elle ne comprenait pas . De plus Lamine était en pleine dépression et sa maman s’inquiétait. Elle décida d’y aller sans avertir Thier qui aurait pété un câble. Aicha se confiait rarement chez ses copines. Elle était un peu réservée mais la il fallait qu'elle parle à quelqu'un parce que ces 2 la allaient la tuer sinon, elle était chez daba ce vendredi aprèm . Daba: Tchey ma copine teyye Lou khew sakh ba ngua nangguo venir chez moi Aicha: yow ningua seytané, comme si je ne viens jamais chez toi Daba: ah mais avoue k ça fait longtemps , amo diottou kenne nakh Thier Aicha: En parlant de lui, dabs amna problème de Daba: lol nakh Thier? Wala lamine? Aicha: les 2, non sama problème mo gueûneu graw sakh le cas ino Daba: hahahahha aggue n'a fofou Aicha: j'aime thiers à la folie, c'est l'amour fou je ne me suis jamais senti comme ça avec quelqu'un pas même avec lamine Daba: hum hum Aicha: mais lamine dama ko minne, je lui ai dit on arrête mais il ne veut pas l'accepter et il a même parle à sa mère et lui a dit qu'il allait m'épouser maintenant en plus. En plus c’est un type bien Daba: Tchey, wi mais au moins tu sais qu'il veut quelque chose de sérieux je ne dirai pas pareil de thiers mome tmtc Aicha: si j'étais sûre que Thier était sérieux au moins au quart de ce qu’est lamine je n'hésiterai même pas mais c'est ça le problème. Manne je ne vois même pas thiers avec une femme et des enfants Daba : moi je te conseillerai de rester avec lamine, il est gentil en plus et il a toujours bien pris soin de toi meussou la deff Lou gnaw Aicha: je sais tout ça wayyé mon cœur est à Thier. Khôl bi mo nekkatoul akk lamine. Et lamine ne merite pas que je sois hypocrite avec lui, il merite une femme qui est a 100% avec lui Daba : ah réfléchis bien dall, en attendant sors avec tous les 2 . N'oublie pas " tous les œufs ne doivent pas être mis dans le même panier" Aicha: daba tu sais que je ne peux pas faire ça, suis trop honnête pour pouvoir faire ça ils le découvriront un jour ou l'autre surtout thiers en plus mome gnéméwoumako Daba : yow amna ko raggal Aïcha : ja t’assure et c’est pour ca que j’ai peur, il me fait perdre tous mes moyens.


Lisez toute la chronique