Ahmed prend de plus en plus la place d’Alph dans le coeur d’Alima. Le cri d’une célibataire endurcie (47)

lun. 26 avr. 2021, Le cri d’une célibataire, par Alima

Eh non… juste un bisou sur la joue… Wow ! Juste sur la joue, je ne m’y attendais pas à celle là, mdrr. Un peu déçue, oui… mais j’aime bien le fait qu’il ne précipite pas les choses… un merci secret ! En plus…c’était doux.

Dans ma chambre….cette fois je ne pensais pas à ALPH mais à AHMED ! A tout ce qu’il m’avait dit et je priais pour que tout soit vrai. J’ai aussi prié pour réussir à lui ouvrir mon cœur et oublier une bonne fois pour toute ce « sale con », mdrr. C’était bon de retrouver un peu d’espoir aussi, minime soit-il. J’ai droit à ma part de bonheur. Oui je serais heureuse ! J’étais là à rêvasser de tout cela, mais j’étais aussi en plein doute. Et si ça ne marche pas, s’il faisait tout cela juste pour endormir ma vigilance. J’étais là, je cogitais encore et encore… et mon téléphone qui signale un message. Je savais déjà de qui c’était ! « J’ai passé un très bon moment avec toi, je sais que je ne me trompe pas en voulant être avec toi. Passe une merveilleuse nuit. Je t’embrasse partout ou tu le voudras, lol » Partout ? Tchip… Tu m’as juste donné une bise et tu me parles de partout. J’étais certaine qu’il l’a fait exprès. Mais je lui en veux pas trop, il est tellement mignon ! Je l’apprécie de plus en plus. Je lui ai alors répondu « bonne nuit à toi aussi et merci d’être là » un peu coincée, oui je sais ! Désolée je ne peux pas faire plus, pour le moment. ALPH vivement le jour ou je vais te rayer de mon cœur, ça va venir fait moi confiance. Hooo j’ai trop bien dormi cette nuit là, et le lendemain je me suis réveillée de très bonne humeur ; au bureau pareil, super enthousiaste. Alima t’es pas entrain de précipiter les choses là ? Tu veux oublier oui, mais fais doucement quand même. De très bon matin… mais j’ai des pouvoirs de ce coté là ou quoi à chaque fois que je pense à une personne c’est obligé ; j’ai de ses news, à l’instant. Vous devinez bien que c’est Ahmed qui m’appelle. - MOI : Allo. (Je voulais plutôt lui faire un bonjourrrrrrrrrrrrrrrrrrr plein d’entrain au contraire mais faut pas trop pousser). - AHMED : Bonjour, t’as bien dormi - MOI : Oui merci et toi ? - AHMED : Pas trop non… je n’ai pas arrêté de penser à toi. J’ai peur que tu ne me rendes fou ! Lol. - MOI : Hum… je ne sais pas trop quoi dire… - AHMED : Ne dis rien, lol, tu me manques c’est tout. Je te laisse travailler je te rappelle dans l’aprèm. - MOI : Ok passe une bonne journée, bisous. - AHMED : Bisou à toi ! Il fait exprès d’avoir une voix aussi ! « Walahi… », je frisonne, rien que… Je sens que c’est parti pour marcher parce que je le veux vraiment cette fois ci même si j’ai un peu peur… non très peur ! Je m’en fiche je suis bien là alors j’en profite. J’étais là je pensais à Ahmed et je souriais toute seule au bureau. - TRAORE (mon boss) : Toi qu’est ce qui se passe avec toi, ton copain t’as fais une demande en mariage ou quoi ? Mdrr… - MOI : Noon… tu sais bien que j‘étais de mauvaise humeur parce que j’étais malade, je vais mieux maintenant, je retrouve le sourire ! - TRAORE : J’en suis sûr que ton copain y est pour quelque chose… - MOI : Mdrr… pense ce que tu veux. Mon copain ? Ahmed, en tout cas c’est bien partie, je veux bien ! Vers 17h il me rappelle pour s’enquérir de ma journée !! - AHMED : T’es toujours au bureau ? - MOI : Lol, oui et ce n’est pas fini ! - AHMED : On peut se voir ce soir ? Rooooo… bizarre mais j’aimerais bien, je ne sais pas ce qui m’attire autant vers lui, mais j’ai envie de passer le plus clair de mon temps avec lui. Mais peux pas ! Pff… - MOI : Tu sais, les lundis je suis super chargée et je t’avais parlé de mes horaires. En principes je vais terminer le boulot vers les coups de 22 h… - AHMED : Oui t’as raison tu seras surement fatigué après ça, même si c’est pour te voir quelque minutes… Mais bon je ne vais pas insister… - MOI : Mdrr… tu veux me faire culpabiliser ou quoi ? - AHMED : Lol, nooon t’inquiète c’est juste pour te taquiner, c’est vrai que tu seras trop fatigué et je ne veux pas que tu te fatigues. Alima, fais des efforts ! Montre ta bonne volonté toi aussi, ish ! - MOI : Demain je termine plus tôt, si tu veux on sort pour une heure ou deux. - AHMED : Si tu veux… je vais me contenter pour aujourd’hui de passer des heures au téléphone à t’écouter. Je t’ai dit que je ne me lasse pas de ta voix ? Frisson lâches moi un peu, tchipppp ! Et si je lui disais ce que sa voix me faisait à moi… non trop tôt. Je ne veux pas qu’il se fasse des idées. - MOI : Oui tu me l’as déjà dit merci, toi aussi c’est pas mal, lol. - AHMED : Mdrr… je suis sûr que tu adores m’entendre oui, avoue ! Il lit dans mes pensées lui ou quoi ? Je ne vais rien avouer, « kay. Mo ! » - MOI : N’importe quoi, dans tes rêves !!! - AHMED : Mdrrr… on verra bien. Je te rappelle ce soir, je t’adore ! Je suis sensée répondre quoi là ? Je ne sais pas ! Pfffff… MOI : A plus tard bisou ! (c’est tout ce que je pouvais dire.) Mais j’étais là à rêvasser... Monsieur m’envoie un message. « Si tu veux je viens te chercher pour te ramener et j’en profiterais pour te parler » « Non pas grave merci je ne tiens pas à changer mes habitudes. Tu dois surement être fatigué, on se verra demain de toute façon » « Ok, je t’appelle ce soir » Ne me presse pas Ahmed, s’il te plait allons doucement… on était là, on était bien dans la nuit il m’appelle on restait à discuter des heures et je ne faisais que rire, il était drôle .Pas comme Alph, mais il savait me faire rire chose que je commençais à oublier. Je le reconnais il me plaisait de plus en plus. Le lendemain, il m’envoie un message pour me souhaiter une bonne journée et confirmer notre RV. Il a insisté pour venir me chercher au boulot. Je n’aimais pas trop parce qu’il y avait trop de cancanière au bureau et en plus mon boss allait passer son temps à me chahuter à ce propos ! Mais bon pour une fois….on est reparti à la **** … - AHMED : J’aime encore plus cet endroit parce que j’y ai été avec toi… Si seulement tu savais… je redoute tout le temps de croiser Alph ici, peut être qu’il a changé de milieu, c’est tant mieux. Ahmed et moi, ça devenait de plus en plus sérieux, nous étions devenus super proches. On s’entendait trop bien, je me sentais tellement bien à ses cotés. Pourquoi je ne l’ai pas rencontré lui en premier ! Pfff… Une semaine, deux semaines et nous étions un vrai couple. Safi qui me disait tout le temps « tu caches quelque chose, hum ! T’es toujours là à susurrer toute seule dans la chambre ! ». Mdrrr… ouiiiii… je susurre si je veux ! Je me sens super bien ! Un jour qu’on était là tranquille à se faire des blagues à rire. - AHMED : « Yow ya meune ré ! » (Tu passes tout ton temps à rire) - MOI : T’as encore rien vu, lol. On était bien ensemble. Mais le fait qu’il ne m’ait jamais embrassé m’intriguais de plus en plus et il n’y a pas plus curieuse que moi - MOI : Dis, pourquoi tu ne m’as jamais embrassée ? Je l’ai dis, oui je veux savoir « kay » ! Puisqu’avec ALPH il m’a sauté dessus dés la première fois qu’on s’est vu. Il est resté silencieux quelques secondes mais perceptible quand même. - AHMED : Parce que t’es pas prêtes… - MOI : « Yow deugeuro fit » (tu spécules maintenant ?) - AHMED : Mdrr « da nga ma yap » (tu te fiches de moi maintenant). Je le sais, c’est tout… je t’avais dis que je ne te brusquerais pas. C’est vrai que je n’étais pas certaine d’être prête pour ça, cette fois je voulais être sûre. Je lui ai fait un bisou sur la joue et je me suis lover contre sa poitrine… - AHMED : Alima… - MOI : Hum ? - AHMED : Je t’aime. « Wouyayeeeeeeeeeee » (Mamannnnnnnnn), non, non, non ! Je n’osais plus bouger. Il m’avait bien dit qu’il ne le dirait que lorsqu’il le ressentirait vraiment ! Qu’est ce que je dis moi ? Qu’est ce que je ressens au juste !


Lisez toute la chronique